Coups de coeur



fuir002Quand on croise un taliban, ne jamais le regarder dans les yeux. Toujours sortir avec son turban ou son tchadri. Être sans cesse sur le qui-vive. Un tube de rouge à lèvres dans un sac, une sortie en ville sans chaperon pour les femmes) peuvent vous valoir des coups de fouet ou pire.

Sohaïl apprend tout cela de force. Lui dont la famille était ouverte, où chaque enfant avait sa chance. Ceux qui résistent sont en danger de mort, il faut partir. Commence alors la fuite à pied, à travers la montagne, puis en train dans des paysages inconnus…

Roman inspiré de l’histoire vécue de Sohaïl Wahedi, fils d’un leader de la résistance au régime des talibans en Afghanistan.

 

 

 

 

 


Lorsqu’elle découvre l’étonnante lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée : elle reçoit si peu de courrier depuis qu’elle est en prison…Que peut bien lui vouloir ce garçon excentrique ?

Max ne tarde pas à lui révla folle rencontre011éler qu’il vit lui-même enfermé. Il a quitté le lycée après une grave crise d’angoisse. Depuis il n’arrive plus à mettre les pieds dehors.

Flora et Max vont s’écrire et peu à peu avec humour et fantaisie, se sortir de leur isolement et se faire une place dans le monde.

 

 

 

 

 

 

 


 

Mai 1915

Sur une île de l’archipel des Scilly, un pécheur et son fils découvrent une jeune fille blessée et hagarde, à moitié morte de froid et de faim. Elle ne parviele mystère de Lucy Lost019nt qu’à prononcer un seul mot : Lucy. D’où vient-elle ? Est-elle une espionne au service des Allemands comme le laisse entendre la rumeur ?

De l’autre côté de l’Atlantique le Lusitania quitte le port de New York. À son bord, la jeune Mary accompagnée de sa mère s’apprête à rejoindre son père blessé sur le front et hospitalisé en Angleterre.

Le Lusitania a été torpillé pendant la première guerre mondiale.

 

 


En cette année 1831, Mary, une jeune fille de 15 ans entame le tragique la couleur du laitrécit de sa courte existence : un père brutal, une mère insensible, en bref, une banale vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset.
Simple et franche, mais lucide et entêtée, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu’on l’a envoyée chez le pasteur Graham, pour servir et tenir compagnie à son épouse, une femme fragile et pleine de douceur. Avec elle, elle apprend la bienveillance. Avec lui, elle découvre les richesses de la lecture et de l’écriture… mais aussi obéissance, avilissement et humiliation. Finalement l’apprentissage prodigué ne lui servira qu’à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.

 

 

 


À la fin de la seconde guerre mondiale, à Saint-Brieuc, la jeune Maria Salaun est tondue par son ami d’enfance, Antoine, pour avoir vécu unlachaisee histoire d’amour avec un officier allemand. Le commando de maquisards, débarquant dans une Jeep de l’armée américaine, impose à la jeune fille l’humiliation publique, en l’asseyant sur une chaise de bistrot, dans la cour de l’auberge de son père, devant la foule friande de spectacle.
Maria n’oppose aucune résistance, sauf celle de se présenter devant eux pieds nus, dans une robe de mousseline blanche, sa flamboyante chevelure rousse déployée. Sans pleurer ni baisser les yeux, elle se laisse tondre. Mais la honte va bientôt passer dans l’autre camp. Six noms sont sur sa liste…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer
Enregistrer

Enregistrer