10 ans de la caserne


Le centre de secours a profité du 14 Juillet pour fêter son dixième anniversaire. Et affirmer un peu plus sa présence sur le territoire alors que son activité augmente.

Samedi, les sapeurs-pompiers du centre de secours de Champigné ont défilé dans les rues de la commune, à l’occasion de la Fête nationale, avec les anciens combattants.

Ils ont déposé une gerbe au monument aux morts puis se sont retrouvés à la caserne pour des remises de médailles de l’union départementale

L’adjudant-chef Pascal Maillet a été décoré pour ses vingt années de service par le maire, Paul Jeanneteau, et Nooruddine Muhammad, et Maryline Lézé et Régine Brichet ont remis les galons, aux sapeurs Denis Emeriau et Romain Maillet, pour leur grade de caporal.

Cette journée était aussi l’occasion de fêter les 10 ans d’activité du centre de secours et d’organiser des portes ouvertes pour faire connaître à tous l’implication et la passion des sapeurs-pompiers.

Le lieutenant Jérôme Coupeau a remercié les précédents chefs de centre qui ont participé à l’élaboration de ce bâtiment. Il a aussi présenté le centre actuel qui, depuis 10 ans, a suivi l’évolution des besoins.

Il connaît, en effet, une très forte progression en termes d’interventions. Le centre a été fraîchement repeint par les pompiers eux-mêmes, en trois samedis, l’amicale ayant investi aussi pour aider à préserver cet outil de travail, qui accueille aujourd’hui trente et un sapeurs.

Actuellement, il y a une grosse sollicitation, avec environ 350 départs annuels, soit une augmentation de 27 % en un an, les secours à la personne ayant explosé : ils atteignent 80 % de l’activité.

Ceci a nécessité la dotation d’une nouvelle ambulance. De plus, le centre est équipé d’un nouvel outil de travail : un logiciel qui détermine les disponibilités des pompiers, tous équipés d’un bip, et déclenche hommes et engins adaptés.

Cinq ou six pompiers sont présents, chaque jour, au centre de secours qui possède un parc de véhicules très récents. Le public a pu le découvrir pour la plus grande joie des enfants qui pouvaient s’installer, « pour de vrai », au volant d’un camion de pompiers. La journée s’est terminée par un bal populaire organisé, pour la première fois par l’amicale, à l’étang, avec un très beau feu d’artifice.